Nos pancakes sans PLV

Pancakes sans PLV

Variez les plaisirs avec des pancakes au petit déjeuner !

Les jours passent et les choses ne changent pas. Le petit déjeuner reste un sujet complexe à la maison. Au sortir du lit, mes filles ont énormément de mal à manger. Je n’ai pas droit à l’erreur. Il est tout simplement inimaginable que je me permette de leur proposer 3 jours de suite, les classiques tartines à la confiture.

 

 

Je mets tout en oeuvre pour éviter les célèbres  discours du type :

“Oh maman, encore des tartines, On en mange tous les jours”

« Maman, tu as vu mon ventre comme ( i est gros, je n’ai pus de piace ) il est gros, je n’ai plus de place » (ma seconde fille n’a pas encore percé le secret de la prononciation du « L »)

“J’ai mal au ventre”

“Je suis fatiguée” Continue reading

Sugar Smart : Une application light

Sugar Smart, une application light

L’application anglaise qui permet aux familles de surveiller leur alimentation.

Lorsque je m’assois devant l’écran de mon ordinateur et débute ce post, je ne peux m’empêcher de penser que, parler une fois de plus de ces sujets pourrait me faire passer pour une hypocrite. Hypocrite tout simplement parce que j’adore les fraises Tagada. Je ne mange ni  gâteaux, ni glaces, ni Nutella et pourtant, ces petites choses me font fondre.

Je n’en consomme pas souvent (ce n’est pas l’envie qui me manque), mais quand je vois l’effet qu’elles ont sur ma personne d’adulte, j’imagine bien la dépendance qu’elles peuvent provoquer chez mes filles. Que ressentent elles lorsque des fois, je concède à partager ? J’ai la réponse. Elles sont heureuses  et c’est justement pour cette raison que je m’érige contre cette douceur .

Le sucre est une addiction. Encore plus pour nos petits. Plus ils en consomment tôt, moins ils arrivent à s’en détacher à l’âge adulte.  Il s’agit d’une réelle question de santé publique.

Dans ce contexte, après le système de « traffic light ou feux tricolores »aidant à faire de meilleurs choix alimentaires, le ministère de la santé britannique met au point une application destinée aux parents. Grâce à Sugar Smart, l’état leur donne la possibilité de mieux surveiller le « régime alimentaire » de leurs bambins. Désormais chez nos amis outre-Manche, il suffira de scanner le code-barres d’un produit pour savoir combien de morceaux de sucre il contient.

Entre céréales, gâteaux, boissons et plats tout faits, il est difficile de se faire une idée réaliste de ce que nous absorbons. La représentation en morceaux de sucres me paraît parfaite. Elle simplifie l’appréciation de la qualité nutritionnelle des produits alimentaires. Force est de constater que les apports sont trop souvent importants.

Si de nombreuses instances réfléchissent à faciliter la lecture des informations nutritionnelles, l’industrie agroalimentaire française est farouchement opposée à une généralisation des feux tricolores (traffic lights en Grande-Bretagne). Seule l’enseigne Intermarché a sauté le pas avec son programme NutriPass.

Que redoutent ces industriels ?

  • De prendre conscience qu’ils participent de façon importante à l’aggravation d’un problème de santé publique ?
  • De voir leurs ventes baisser lorsque les consommateurs auront pris conscience de ce qu’ils consomment réellement ?
  • De se voir imposer par l’état de nouvelles normes réglementaires ?

Il est vrai qu’en Angleterre, l’obésité est un problème sanitaire majeur mais, en France, qu’attendons nous ? Que l’alarme ne soit déclenchée ?

Quoi qu’il en soit, nous sommes désormais avertis de toutes ces choses  alors usons de notre pouvoir de nuisance ! Nous ne sommes pas encore à  l’ère de l’application Sugar Smart . Cependant, nous possédons  notre intuition comme arme. Elle nous guide de la meilleure façon qui soit. Dans la jungle des acronymes inscrits à l’arrière des produits alimentaires, nous savons, j’en suis sûre, faire les bons choix.

Kady.

Compote de pommes acidulée à la cannelle

Recette de compote de pommes maison acidulée à la cannelle

Compote de pommes acidulée à la cannelle à réaliser avec ses enfants.

La pluie s’est invitée ce matin, les trottoirs sont mouillés, la flemme de sortir, pas du tout motivée pour emmener les petites au parc. « Les toboggans sont encore humides » leur dis-je alors, lorsque comme aujourd’hui le soleil joue à cache-cache. Il y des jours comme ça où, inspiration et énergie me font faux bond. En réalité, nous pourrions sortir pour une balade à vélo ou un tour en trottinette mais non. Je vous le dis sans cesse, je ne suis pas cette maman parfaite qui selon moi n’existe d’ailleurs que dans les fantasmes collectifs de notre société.

Sans surprise, tous ces éléments mis ensemble donnent invariablement le même résultat : des petites filles adorables mais un peu trop agitées.

Plus la montre tourne, peu à peu elles basculent de l’état d’agitation extrême à celui d’énervement.

Petit aveu : leur dernière sortie date de 48h en arrière, il parait que l’oisiveté développe l’imagination des petites, alors je n’ai fais que suivre les conseils. Mais …

Elles n’en peuvent plus. Elles voient rouge. Continue reading

Velouté de cresson et carottes

Un velouté gourmand à savourer en famille

Velouté de cresson et carottes

Il y a deux semaines, j’accompagnais ma seconde fille et sa classe pour une sortie au marché. De façon très ludique, la maîtresse avait confié un défi différent, à chacun  des 4 groupes d’enfants. Les adultes avaient la responsabilité d’aider les petits à trouver plusieurs variétés de pommes. Les Golden, Gala, Reinette et Pink Lady étaient prévu pour la réalisation délicieuse «compote école » à déguster au goûter.

Les enfants apprécient cette balade, pourtant si simple. Ils ouvrent de grands yeux devant les nombreux étals. Leurs questions saugrenues m’interloquent. Pas surprenant, les enfants du 21e siècle ne vont plus au marché mais au supermarché.

Suite à ce constat, je ne me fais pas prier lorsque ma fille aînée me demande (dans une pseudo crise de jalousie) de l’emmener, elle aussi au marché, comme cela a été le cas pour sa sœur. Dimanche dernier, nous nous sommes donc rendues au marché de Charras à Courbevoie. Notre challenge était de cuisiner une soupe avec des légumes que chacune de nous aurait choisi. Nous nous dirigeons vers un producteur en agriculture biologique. Ma petite biquette sélectionne un panais (ça tombe bien, je n’en ai jamais acheté !), mon aînée des carottes et moi-même une botte de cresson. Continue reading

Stop au sucre : un annif pas comme les autres !

 

Pinterest : ma source d'inspiration !

Pinterest : ma source d’inspiration !

Est-ce que comme moi, organiser l’anniversaire de vos enfants relève d’un parcours du combattant ?

Activités, gâteaux, listes d’invités, chaque élément demande beaucoup d’imagination et surtout une organisation militaire. En tant que parents, nous rêvons d’une fête parfaite et sans couacs. Nous nous découvrons alors un petit côté égocentrique et narcissique.

Secrètement, nous espérons que l’anniversaire de notre enfant soit le meilleur.

C’est à quelques détails près, l’état d’esprit dans lequel je me trouve quelques jours avant les 5 ans de mon aînée. Après des heures passées à rêvasser, je me rends à l’évidence. Il m’est impossible de tout mener à la baguette. Je mets donc le côté « perfectionniste » de ma personnalité en quarantaine : me focaliser sur un point particulier me permettra sûrement de sortir quelque chose d’ « abouti ». Très vite, je sais à quoi je vais consacrer mon temps libre les prochains jours. Continue reading

Pain perdu

Pain perduLes professionnels de santé s’accordent tous sur le fait qu’un bon petit déjeuner est primordial pour que nos petits démarrent bien leur journée. Après le jeûne de la nuit, celui-ci leur permet de faire le plein d’énergie. Bien manger le matin serait une véritable garantie pour qu’ils soient attentifs et réactifs en classe.

 

[Oooookaaaay], tout cela est bien dit mais … comment faire lorsque nos écoliers ne sont pas adeptes du petit déjeuner ? Continue reading

10 pas vers une meilleure alimentation

10 astuces simples pour tous les jours.

10 astuces simples pour tous les jours.

Les bonnes habitudes se prennent le plus tôt possible. J’ai récemment confectionné une plaquette à lire avec les filles. Celle-ci récapitule les « tops » et les « flops » de notre alimentation. Chaque jour nous lisons une astuce que nous essayons d’appliquer au repas. Les petites sont emballées. Elles suivent les conseils avec plaisir car elles participent à la démarche.

Avec vos petits, prenez le temps de vous amuser tout en leur inculquant les bons gestes alimentaires.

Essayez chez vous, imprimez la fiche :

« A imprimer – 10 pas vers une meilleure alimentation »

Pensez à la mettre en évidence. A la hauteur des enfants; sur le bas du réfrigérateur par exemple. Chaque soir, donnez-leur le pouvoir ! Ils choisissent l’astuce du jour et tous ensemble, faites en sorte de la respecter.

Bien à vous.

Kady.

Parler de mort avec mes enfants

Parlons de mort à nos enfants

Le repas familial est le moment parfait pour répondre aux questions de nos petits.
Le sujet : La mort expliquée à mes filles.

Comme tous les soirs, nous passons à table pour un dîner comme nous les apprécions. C’est vendredi soir, nous avons un peu plus de temps à passer ensemble en cuisine et à table.

Au menu :

  • Assiette de crudités
  • Frites et pavé de saumon au four
  • Compotes et fruits secs
  • Mousse au chocolat

 

 

Comme d’habitude, je commence par évoquer la journée qui vient de s’écouler : qu’ont-elles fait en classe ? Ont-elles été sages ? Ont-elles appris une nouvelle chanson ? Se sont-elles fait des amis ?

En retour, elles me racontent leurs moments de joies et de tracas de petites filles : « je me suis levée et j’ai fait un bisou à la maîtresse », « Raphaël ne veut plus me donner la main dans le rang », « Paloma est ma copine », Victoria a dit qu’elle m’inviterait à son anniversaire mais je ne sais pas quand ».

Une fois l’entrée engloutie, je me lève avec l’intention de servir le plat. A ce moment, ma fille me demande si elle peut me poser une question. Je sais immédiatement qu’il s’agit de quelque chose qui la tracasse. J’appréhende ! Aurais-je la réponse ? Pourquoi ne saurai-je pas répondre ?

Bref … je me rend disponible (en apparence en tous cas) et lui adresse un adorable : « bien sûre ma chérie, que veux-tu savoir ? » Elle me pose la question suivante :

Maman, est ce que toi aussi tu vas mourir ? 

Continue reading

Cake au chocolat sans PLV

Les gâteaux sans lait, c'est tout aussi bon !

Cake cuisiné à base de lait de coco, sans protéines de lait de vache.

Ça y est, ma seconde fille a fait son entrée à l’école. Comme pour beaucoup j’imagine, la rentrée rime avec nouveautés, festivités, rituels, questions et angoisse. Comme vous le savez maintenant, ma petite dernière étant allergique aux protéines de lait de vache (PLV), j’ai été particulièrement inquiète de son intégration à la cantine. Par ailleurs, je pense énormément aux anniversaires organisés en classe.

Comment faire en sorte que ma fille y participe pleinement ?

La seule solution serait de proposer des gâteaux sans lait. Eh oui, c’est possible. C’est en ce sens que je vous dévoile ici la recette d’un très bon cake au  chocolat sans PLV que mon amoureux réalise avec brio. Avec l’aide des filles en cuisine, nous nous régalons à chaque fois. Continue reading

Croûtons maison

Dégustez vos soupes accompagnées de succulents croûtons maison.

Avec vos soupes, réalisez vous-mêmes vos croûtons.

Comme promis et faisant suite à la première recette de soupe, c’est avec plaisir que je vous donne ci-dessous la recette des croûtons dont nous ne pouvons plus nous passer. Faciles à réaliser, ils sont excellents. Ils vous feront oublier tous ceux que vous avez eu l’habitude d’acheter en grande surface. En les cuisinant, chez vous, vous maîtrisez ce que vous consommez. C’est tellement bon de jouer avec les ingrédients, les épices ou encore les cuissons ….Mes deux petites filles les apprécient vraiment. Avec les croûtons maison, mêmes les soupes les plus « originales » trouvent un intérêt à leurs papilles. Continue reading