Qu’est ce qu’on mange ce soir ?

Que ceux qui n’ont jamais entendu cette question en rentrant à la maison le soir lèvent le doigt …. Grand moment de solitude ? C’est bien ce que je pensais. Vous êtes peu nombreux dans cette situation.

Si vous n’êtes pas victime de palpitations à l’audition de cette satanée phrase, je peux deviner votre situation familiale. Mon petit nez me dit que vous êtes célibataire / en couple / jeunes mariés sans enfants. Profitez au maximum de ces moments d’insouciance, de liberté et de sérénité qui seront rapidement entravés à l’arrivée du premier bébé. Je ne vais pas jouer les rabat-joie en vous relatant la complexité d’être parent. Au contraire, je vous laisse savourer ces  instants en attendant que vous soyez atteint par cet envie parfois  incontournable d’assurer sa descendance.

Si vous êtes comme moi une mère de famille (inutile de dire que cela concerne également les papas) qui souhaite un minimum que ses enfants aient une alimentation saine et variée, vous devez connaître des épisodes stressants qui se déroulent comme suit :

  • Vous n’avez pas eu le temps de cuisiner en avance le weekend dernier
  • En début de semaine, vous essayez de vous convaincre que vous trouverez des recettes sympas et rapides à cuisiner en rentrant tous les soirs
  • Vous avez assuré le coup lundi soir, super !
  • Gros HIC : Au bureau – Mardi 17h30 : situation urgente qui nécessite la tenue d’une réunion avec les collègues de l’autre côté du continent qui plus est ne parlent pas français. Les tentatives de traduction d’une personne à l’autre sont chronophages. Le temps passe et s’éternise. Il est déjà 18h20. « Bon ça va encore. Si la réunion se termine dans 10 mn, j’ai le temps d’attraper le train de 18h36 » vous vous dîtes. Et non, raté ! Départ du boulot à 19h. Heureusement que vous avez eu la présence d’esprit de demander à la voisine qui ne travaille pas de récupérer les bambins et elle d’accepter. Avec 1h de trajet, vous serez chez vous à 20h15. C’est pas si tard, vous pouvez en un clin d’œil faire bouillir des haricots verts que vous servirez avec des pommes de terre sautées (trop long à faire), des pâtes. En fait le problème c’est pas le féculent, vous avez oublié que votre petit amour n’aime pas les haricots verts. Pas Grave ! Vous vous souvenez qu’il vous reste de la soupe de légumes au congélateur. Avec ça, vous leur présenterez les fameuses pâtes (blanches)  avec du fromage râpé + un fruit (il y en a  à la maison) + 1 yaourt. Pari gagné. Vous êtes soulagé(e), malgré l’heure tardive, vous réussirez quand même à dîner équilibré.
  • 2e Gros HIC : A la Maison – le même jour 20h15 : déprime, énervement, déception lassitude, fatigue, nervosité, culpabilité. En fait vous vous êtes trompé(e), il ne reste plus de soupe même si vous êtes persuadé(e) du contraire. En plus, votre époux a consommé ce midi le peu de farfalles qu’il vous restait. En guise d’accueil, vos enfants avant même de vous avoir enlacé(e) : qu’est ce qu’on mange ce soir ? (ils ont faim les pauvres !). La seule réponse qui vous vient à la bouche c’est : ça vous dit un Mac Donald ce soir ?

Cette histoire a parfois été la mienne. Qui ne s’est jamais retrouvé dans pareille situation ? Heureusement qu’il existe des personnes dont le travail est de nous faciliter la vie. Dans la liste des bienfaiteurs, j’ai découvert un jeune homme qui a  eu la bonne idée de mettre en relation des particuliers qui concoctent des repas pour d’autres particuliers. Les réservations et les paiements se font sur le site TousCuistots.fr. Pour Pierre Gassot, fondateur de la startup, nous pouvons consommer différemment et ce, de façon collaborative . Laissons tomber fast-food et autres plats surgelés. Dégustons un bon plat fait maison cuisiné tout près de chez vous. Celui-ci sera peut-être cuisiné par la fameuse voisine qui vous a sauvé la mise en récupérant vos enfants à l’école. Une belle façon de l’aider à arrondir ses fin de mois. Consultez le papier consacré à cette initiative ici.

Cette histoire vous rappelle t-elle quelque chose ? Quelle est-elle ?

Bien à vous.

Leave a Reply

Si cet article vous a plu, merci de me laisser un message.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*